Laboratoire de Gemmologie Marseiille
LGM
LABORATOIRE DE GEMMOLOGIE MARSEILLE
  GEM-A
Campus virtuel de Gem-A
Accès membre Gem-A


LGM

Cours de Base
Cours de Diplome FGA
Cours de Diamant DGA

EVALUATION

Histoire de Bijoux

LABORATOIRE
Priv3D

Tuteurs
       
 
LGM FORMATION INSCRIPTIONS EXPERTISE VOYAGES COLLECTION INCLUSIONS ACTUALITES BOUTIQUE CONTACT
 
Les premières perles de la récolte de mai 2021 à Elizabeth Bay, image Rosario Autore, https://autorepearls.com.au/
 
Perles d'Elizabeth Bay, rencontre avec Rosario Autore
 
14 Mai 2021
 
Rosario Autore, une rencontre avec une personne passionnée, qui a fait sa place dans le monde des perles de culture. Un des plus grands producteurs mondiaux avec une production de 350 000 à 380 000 perles par an. Les perles sont cultivées essentiellement en Indonésie et maintenant une nouvelle ferme à Elizabeth Bay en Australie, en Northern Territory fait ses premières récoltes. Indonésie reste la plus grande opération avec 10 fermes perlières autour de Lombok, Sumbawa et West Java.
 
 
Le monde des perles a été toujours pour moi un monde secret avec des histoires derrière très compliquées. Ce n'est pas étonnant, derrière cette beauté se cache une immense quantité de travail dans des conditions extrêmement difficiles. Les fermiers doivent se battre avec les conditions climatiques souvent très rudes, les cyclones qui peuvent faire disparaitre toutes leurs fermes, la maintenance difficile sur place, la vie sauvage avec les crocodiles, les requins, les serpents venimeux ... et toute l'infrastructure manquante. La concurrence est souvent rude, mais les hommes des perles se respectent.
 
 
Je passe une partie de l'année en Australie. J'avais envie de rencontrer ces leaders du monde de la perle, pas comme touriste, mais comme membre d'équipage. J'avais envie de faire partie de ce monde pour montrer le travail difficile à la ferme, pour faire connaitre et finalement apprécier la juste valeur de la perle de Pinctada Maxima.
 
 
Malgré la situation sanitaire très compliquée dans le monde entier à cause de Covid19, nous avons réussi à organiser ce printemps un voyage en Australie, dans le Territoire du Nord. J'étais au courant de l'existence de la ferme de Rosario Autore à Elizabeth Bay, mais comme la ferme n'est pas ouverte au public, j'ai cherché les moyens pour y aller. Je me suis approchée de la ferme en séjournant sur Bremer island , qui se trouve au nord de Nhulumbuy. De cette ile, Elizabeth Bay est toujours inaccessible. Comme tout le monde connait tout le monde dans ce coin isolé, grâce à Helen de Banubanu j'ai fait connaissance de Lothar de Jayrow helicopters qui travaille souvent avec Rosario. Puis un peu plus tard, Rosario m'appelle pour organiser notre visite. Ca tombe bien, il est à Elizabeth Bay et ils font la récolte, la deuxième de cette ferme. Magnifique, le marché est conclu, on part pour la journée.
 
 
Une semaine avant le départ à Bremer Island nous avions préparé des lots des perles pour notre cours d'évaluation. Nous avons utilisé nos anciens guides.  Nous n'avons pas réussi à trouver un moyen plus juste ou simple pour bien caractériser la perle. La description n'est pas assez précise suivant la classification proposée par CIBJO pour donner une garantie lors de l'achat.
 
 
Quelque temps avant notre départ, nos créatrices ont acheté des lots des perles des mers du sud à distance. Comme la situation sanitaire est difficile, ni l'expo ni déplacement n'est possible, nous sommes obligés de faire des achats en ligne. Mais le problème est la description exacte de la marchandise. Difficile à avoir une communication et la satisfaction à la fin, si la société n'est pas claire avec son système de classification. La situation sanitaire ne s’améliore pas si rapidement pour le moment, nous devons nous s’adapter et exiger la description exacte qui justifie la valeur payée pour la marchandise. La déception chez les créatrices des nouvelles marques est importante, pas le meilleur départ pour leur nouvelle société.
 
 
Gradation des perles suivantes des critères de 5S d’Autore donne une meilleure perception de la valeur d'une perle et protège le consommateur. C'est une raison essentielle de mon voyage de rediscuter avec Rosario Aurore la possibilité d'utiliser sa classification dans nos cours d'évaluation des perles et dans nos expertises.
 
 
Le manque de transparence et le manque de connaissances en critère d'évaluation des perles est un vrai problème aujourd’hui. Seul facteur des choix des perles aujourd’hui c'est le prix. La production d'une perle des mers du sud demande un travail et investissement immense, ce qui explique aussi sa valeur finale. Sur les catalogues de vente on trouve souvent une appellation "Perle de culture" sans préciser s'il s'agit d'une perle marine ou d'eau douce. Même, si on produit aujourd’hui des perles d’eau douce d'une qualité extraordinaire, il faut distinguer ces deux. Avec la vente de la perle des mers du sud vous vendez au client un travail immense de toute une équipe. Chaque membre d’équipage a contribué à chaque perle. Nous devons expliquer au client d’où vient sa perle, avec toutes les étapes longues et pas toujours sures. Nous devons éduquer le public.
 
 
Partez avec nous pour une série de discussion sur la perle, le Pearl Talk, pour mieux comprendre et mieux estimer la perle des mers du sud et lui donner une valeur qu'elle mérite. Nous allons parler de l'endroit où les fermes sont installées, de l’équipage, de toutes les étapes à traverser pour arriver à cultiver une perle dans nos océans. Notre premier rdv est sur la ferme de Rosario Autore à Elizabeth Bay. Ne cherchez pas une image complète d'une ferme. C'est uniquement notre perception d'une journée à la ferme.
 
 
Vue sur la ferme perlière à Elizabeth Bay, images Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/

 

"Pearl talk 1"
 
La ferme perlière de Rosario Autore se trouve à Elizabeth Bay au nord est d'Arnhem Land dans les Territoires du Nord. La ferme a une base sur le continent avec la nursery, des équipements, des aménagements pour l'équipage et les résidences. C'est un grand avantage par rapport à la ferme perlière de Clipper Pearl de Kimberley ou Autore a opéré uniquement sur les bateaux. Pas de terrain à Broome et des immenses pertes à causes des cyclones ont fait la décision de départ de Kimberley. Le grand déménagement des huitres de Broome de Clipper Pearls a durée plusieurs mois. Clipper Pearl farm est devenu Elizabeth Bay depuis 2018 , quand elle a été achetée d'Ellies. Autore est parti définitivement à NT, où les conditions sont idéales pour le « farming ». L'endroit est pristine, une terre aborigène non affectée, loin de tout. Autore a trouvé sa base australienne pour sa passion de créer les plus belles perles de notre planète. On peut difficilement imaginer un endroit plus idéal pour cultiver des perles.
 
 
Northern Territory, Arnhem Land
Pour y aller
 
Pas trop d'accès à Elizabeth Bay, le seul moyen est en bateau au départ de Nhulumbuy ou par hélicoptère par Jayrow Helicopters. L'hélicoptère vous donne une immersion totale dans la beauté de cet endroit isolé du monde. En survolant vous voyez les emplacements des lignes avec des paniers attachés, vous voyez la grandeur de ce territoire complétement vierge et intacte. Suivez notre vol avec Lothar. Le trajet dure 30 minutes de Nhulumbuy.
 
 
Départ de Bremer Island à Elizabeth Bay avec Lothar de Jayrow Helicopters, Youtube gemlabmarseille
 
À l'arrivée, Rosario nous accueille avec son équipe. Jens Knauer, responsable scientifique, un fidèle de Rosario, un homme qui sait tout de la perliculture, nous accompagne sur toutes les opérations existantes sur le continent et sur le bateau. Nursery, le territoire de Jens, notre premier stop, est très bien équipé, mais ne travaille pas pour le moment. Nous sommes ensemble avec l’équipe d'Autore de Sydney. Rosario insiste que son équipe connaisse chaque étape de cultivation de la perle. La cultivation des huitres est un sujet très passionnant. À revenir et voir sur place quand la nursery sera en opération.
 
 
Le nursery de la ferme et Jens avec Steven Rothwell, images Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/
 
Sur le bateau
 
La récolte se déroule sur le bateau, le cœur d'une ferme perlière. Les huitres doivent être nettoyées régulièrement chaque 6-8 semaines et avant la récolte. Les journées sont longues pour les groupes des jeunes qui nettoient des huitres. On parle toutes les langues ici …anglais, français, hongrois, allemand, espagnol, norvégien, indonésien ... Le travail est dur, mais avoir une base sur le continent où ils peuvent se reposer et se décontracter le soir est un immense avantage. On rencontre un jeune de Bretagne, je parle avec un Hongrois de Debrecen dans notre langue natale. Certains parmi eux sont juste arrivés, les autres sont à la ferme depuis quelques années. La plupart de l'équipage sur le bateau font leur expérience dans le cadre de leur visa vacance - travail.
 
 
Nettoyage et l'ouverture des huitres se déroule sur le bateau, images Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/
 
Après le nettoyage, les huitres préparés pour la récolte doivent être légèrement ouvertes. C'est une opération délicate, les huitres sont des êtres très sensibles, fragiles. On les ouvre légèrement comme les huitres classiques à 2 h ou à 10h.
 
La récolte
 
La température de l’océan est stable à NT, pas trop de fluctuation de température qui peut aller à 10°C de différence à Broome. La récolte peut se faire ici à tout moment, tout dépend de l’épaisseur de nacre obtenue. Les huitres passent aux rayons X deux fois. Six mois après la greffe, pour vérifier si le noyau est toujours présent en gonade, c’est une huitre positive et avant la récolte pour vérifier l’épaisseur de nacre.
 
 
Nous sommes toujours sur le bateau. Quatre techniciens sont en opération, un japonais, deux australiens et un d’ Indonésie pour gagner l'expérience.
Steven Rothwell nous explique en détail le déroulement. Autore veut la qualité. L'huitre, qui ne produit pas une perle assez grosse en comparaison avec le noyau utilisé sera rejetée et ne sera plus regreffée. Elle sera utilisée pour le "Pearl meat" et la nacre sera également commercialisée. Avec chaque greffe la qualité des perles diminue.  Avec la première on obtient 70 % de bonne qualité, la qualité baisse à 50 et à 30 % avec la deuxième et troisième greffe. Les noyaux utilisés viennent des moules du Mississipi.

Nous n'avons pas des informations sur les résultats de la récolte d' Elizabeth Bay, mais Autore a récolté 160 000 perles sur l'ensemble de ces fermes de janvier à juin 2021. La prochaine récolte sera entre aout et octobre.
Si la situation sanitaire le permet, nous serons présents à la récolte suivante en aout, pour pouvoir faire un bilan de la ferme d' Elizabeth Bay. Les perles doivent faire encore un chemin important avant de se retrouver sur la table des filles d'Autore qui les gradent dans l' Headquarter d'Autore à Sydney.
 
 
Equipe des techniciens, le coeur de l'opération sur le bateau, images Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/
 
Les perles récoltées
 
Le nombre d'huitres à Elizabeth Bay varie suivant la saison de 120 000 à 220 000.
L''épaisseur de nacre dépend de la taille de l'huitre. La taille de perles varie de 9 à 20 mm. Les perles rondes sont dominantes.
Les keshis font moins que 2%.
Les chiffres plus précis seront disponibles après la deuxième récolte de cette année, fin octobre.
 
 
Les premières perles de la récolte de mai 2021, images Rosario Autore et Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/
 
Pearl meat et la nacre
 

Si l'huitre éjecte le noyau, la perle finale a une forme baroque. Le terme keshi est utilisé pour ces perles. Comme deja mentionné, si la perle recoltée n'a pas la grosseur de noyau correspondante à l'age de l'huitre, huitre ne sera plus regreffée. Elle sera utilisée pour la nacre et le « Pearl meat », une délicatesse très appréciée par les grands chefs des restaurants célèbres. Très apprécié par les chinois, pour ses propriétés aphrodisiaques. La viande crue est la meilleure façon de la consommer  avec un peu de sauce de soja. On peut aussi la préparer en marinant en gingembre, de l’ail et huile d'olive et rapidement le flamber juste 1 minute. Autore prépare la viande en sachets de 1 kg, avec 50 - 60 pc,  pour une catégorie B. Vous voulez connaitre des recettes en plus ? Revenez sur cette page, elles seront publiées d'ici peu de temps.

 
 
,
Ouverture des huitres et le nettoyage de "pearl meat", Images Agata Cristol, https://www.gemlabmarseille.com/
 
Retour des huitres regreffées à la mer...
 

Une fois le noyau des moules de Mississippi  est rajouté dans les huitres, elles seront fixées dans leur panier et prêtes à les remettre à la mer. Elles seront contrôlées six mois plus tard par les rayons X si le noyau est toujours présent. Elles seront régulièrement nettoyées pour éviter les maladies. 

 
 
Images Agata Cristol,https://www.gemlabmarseille.com/ et Rosario Autore https://autorepearls.com.au/
 
Foncionnement d'Autore
 
On s’assoit derrière sa maison sur la terrasse. Rosario nous parle de ses débuts. Sa façon de fonctionner est assez unique, pas trop courante en Australie. Au début il se concentre sur les achats de fournisseurs divers, mais pour assurer le stock, il propose d'aider. Cette démarche gagne la sympathie chez les producteurs.  Sa société s’agrandi grâce à ce support proposés et finalement par l’achat des fermes en Kimberley, en Indonésie et maintenant à Northern Territory.
Nous sommes impressionnés par son fort leadership. Il fait preuve d' un charisme naturel. Très amical avec tout le monde, mais stricte. Il exige une prise de responsabilité de tous les collaborateurs.
Nous rencontrons lors de notre passage à la ferme les propriétaires des terres aborigènes de Yolŋu people. Il entretient des relations respectueuses avec eux. Sa présence à Northern Territory ramène des opportunités d'emploi pour la population locale.
 
 
Images Rosario Autore https://autorepearls.com.au/ et Agata Cristol https://www.gemlabmarseille.com/
 
Fermeture des frontières, expositions, enchères
 

Nous vivons tous un moment difficile avec le COVID 19. Les frontières Australienne sont fermées. Même si nous sommes résidents et nous avons droit de nous déplacer, nous devons tous faire des demandes d'exemption, qui sont très rares à être acceptées. Difficile même pour les grosses sociétés de travailler, surtout avec une activité importante à l'étranger. Autore a subi des immenses pertes au début de la fermeture des frontières d'Australie en mars 2020. Impossibilité de déplacer l'équipage entre l'Indonésie et l'Australie, une grande difficulté de demande de visa business pour ses spécialistes de greffe ou l'équipage d'Indonésie. Pendant 7-8 mois depuis la fermeture des frontières australiennes la situation a été catastrophique pour Autore. Il s’est concentré ensuite sur le marché australien. Heureusement ce marché se porte bien. Pas d'expositions à Hong Kong, mais les perles ont quand même voyagé cette année entre Kobe, Hong Kong et Shanghai pour participer aux enchères. Les perles ont obtenu un Frequent Flyer statut, comme Rosario dit en riant. La perle des Mers du Sud a regagnée sa popularité en Australie. Va-t-elle faire la même chose en Europe ?

 

 

La gradation des perles
 
La gradation des perles est un sujet favori que je dois aborder avec Rosario. La classification des perles par Autore est très complète. Elle est bien documentée par les images. Elle fait la description complète de chaque caractéristique d'une perle de culture.

Elle est basée sur 5 S :

  • Shine (Eclat)
  • Surface (Surface)
  • Shade (Couleur)
  • Shape (Forme)
  • Size (Taille)
Consultez la gradation 5S suivant Autore
Les dimensions des perles, Images propriété d'Autore, https://autorepearls.com.au/
 
On apprécie dans cette classification la description plus détaillées des défauts , particulièrement la différentiation de la catégorie B1. La catégorie B1 est bien utile, elle donne une catégorie clairement définie avec la présence des défauts localisés, mais toujours facilement cachés ou utilisés pour le perçage, tout en gardant le reste de la surface parfaite. En utilisant les symboles ...B1,B2 ... on peut plus précisement caractériser la surface de la perle et éviter les déceptions lors de l'achat en ligne.
  • A. Blemish free or very small blemishes hardly discernable by the naked eye
  • B1.One to four visible blemishes concentrated on one small area of the pearl
  • B2.Blemishes visible on 30% of the pearl’s surface, not necessarily on the same area
  • C1.Blemishes visible on 50% or more of the pearl’s surface, not necessarily in the same area
  • C2.Heavy blemishes on the majority of the pearl’s surface
  • D. Heavy or deep blemishes and/or thin coating of nacre
 
 
Dans la classification de CIBJO cette catégorie est manquante.
  • Clean - Flawless surface
  • Slightly spotted - Slight imperfections
  • Moderately spotted - Obvious imperfections
  • Heavily spotted - Imperfections that significantly detract from the beauty of a cultured pear
 
Le "Pearl grain" est également une caractéristique très importante qui contribue à la beauté d'une perle. Cette caractéristique manque dans la classification de CIBJO. Pearl grain peut etre lié à la croissance rapide, ou des facteurs d'environnement et l'âge de l'huitre.
 
Autre avantage de cette classification est l'échelle de la valeur rajoutée suivant les résultats de gradation. A voir dans le guide drectement. Consultez la gradation 5S suivant Autore
La gradation 5S est une propriété intellectuelle d'Autore Group, merci de le citer à chaque utilisation. https://autorepearls.com.au/
 
 
La nature sauvage de la Terre d'Arnhem
 

Arnhem Land est magnifique avec les paysages sauvages fascinants. Les crocodiles, les méduses, les requins, les serpents, les dingos, les araignées ... tout est présent ici. Il faut oublier la mer, on ne peut pas se baigner ici. Les plongeurs sont expérimentés et intensivement formés pour la plongé en nature sauvage avec la présence des crocodiles et des méduses. Ils sont contrôlés par l'Association des Producteurs de Perles en Australie.
Le plus de cet endroit est sa beauté immense, le minus est son inaccessibilité. Mais, une fois sur place, vous êtes immergé par cette terre intacte, qui attend d'être découverte.
Vous voulez explorer ce territoire ? Voici un guide détaillé de la Terre d'Arnhem https://northernterritory.com/fr/fr/arnhem-land/region-guide

 
 
 
Images Rosario Autore, https://autorepearls.com.au/
 
Auteurs
 

Agata et Benoit Cristol en coopération avec Rosario Autore. Agata Cristol est gemmologue FGA, DGA, Master Valuer, directrice de Laboratoire de Gemmologie de Marseille, le centre d'éducation associé de Gem-A de Londres. Benoit est ingénieur chimiste, il participe sur les préparations des voyages d'étude.
Rosario Autore est CEO d' AUTORE GROUP d' Autore Pearls. https://autorepearls.com.au/

 
Benoit : J'ai apprécié d'avoir accès à ce monde de perles et tout son environnement. J'ai adoré l'organisation de la ferme , le dialogue avec Rosario, son ouverture. J'admire son leadership, simple et efficace.
 
Agata : Jai passé une journée magnifique, j'ai été impressionnée par son équipe et sa façon tout gérer. Un vrai travail de maitre. J'admire son efficacité.
 
Merci à l’ équipe de Rosario Autore pour pouvoir visiter cet endroit et de nous accueillir.
 
 
Images Rosario Autore, propriété d'Autore, https://autorepearls.com.au/
 
"Pearl Talk 2" ... suivez nous
 
La situation sanitaire est toujours difficile et les déplacements sont très compliqués. Malgré cela, on espère que la suite de notre aventure va continuer en aout. On reparlera des données techniques concernant la greffe, de la recherche réalisées en collaboration avec UQ.
 
Puis un sujet très passionnant, c'est la gradation et évaluation des perles. Si tout va bien,  on va rejoindre l'équipe de Sydney pour apprendre plus sur la qualité, évaluation et la commercialisation de ces perles magnifiques.
 
On ne va pas oublier le design, on espère découvrir les coulisses de département de design d’Autore  sous la direction de Jane Autore. La nouvelle génération ne sera pas oubliée avec la nouvelle marque d’Autore Moda, lancée par Ruby Autore.
Notre prochaine étape est de participer à la gradation et l'évaluation des perles directement à Autore Headquarters à Sydney. Mais cette étape va dépendre de la situation sanitaire en Australie ou ailleurs.
 
Vous avez des questions ? N'hésitez pas à nous contacter gemlabmarseille@wanadoo.fr
 
 



 

 
NOUS CONTACTER

Laboratoire de Gemmologie
17 rue Fontange
BP 10033
13243 Marseille cedex 01
+33491926845
gemlabmarseille@wanadoo.fr


© LGM 2004-2022